25/04/2006

Ma visite de Art Brussels

Hier soir j'ai visité la 24ième foire d'art contemporain au Heysel. J'ai évité la foule du week-end. Et puis il faisait tellement beau dehors que cela ne m'a pas incité à m'enfermer  dans cet horrible bâtiment. Pourtant je suis toujours très intéressé par cet évènement qui permet de se rendre compte de l'évolution du marché de l'art contemporain. Cela foisonne d'idées plus ou moins innovatrices ou farfelues qui nous remettent en question par rapport à nos certitudes artistiques.

Depuis quatre ans, la photographie perd progressivement du terrain par rapport à la peinture. J'ai l'impression que les superbes photos hyperclean travaillées à la photoshop ont fait leur temps et qu'on en revient aux outils classiques et à la peinture en particulier.

De même la pornographie qui était omniprésente il y a quelques années, a presque disparu.

Les installations étaient rares. Il était temps qu'on passe cette mode du postduchampisme qui finalement ne faisait qu'amuser les simples d'esprit. Duchamps était lui même surpris que sa trouvaille fut prise au sérieux.

Selon le journal des arts, la foire de cette année se voulait plus sélective et plus qualitative. Le nombre d'exposants a été réduit mais la représentation était nettement plus internationnale.

Bref j'ai trouvé que c'était une bonne année.

Je termine par mon coup de coeur: Gao Xingjiang qui présente des peintures à l'encre de chine empreintes de sérénité et illustrant un équilibre subtil entre le vide et le plein.

 

 

 

Ce prix nobel de littérature me fait penser à un autre écrivain Victor Hugo qui a peint des paysages remarquables au brou de noix.

 

20:38 Écrit par JP | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

superbe La gallerie cobalt vous souhaite une bonne anée 2007

Écrit par : Cobalt international gallery asbl | 05/01/2007

Les commentaires sont fermés.